Manon Bourget, pharmacienne-propriétaire

Charles Comeau, Philippe Jolin, Enric Tassé-St-Jean

Manon Bourget, pharmacienne-propriétaire - Charles Comeau, Philippe Jolin, Enric Tassé-St-Jean


Aussi passionnante que passionnée, aussi entraînante que dévouée, la bonne humeur de Manon Bourget nous donne envie de bien débuter la journée.

Qui êtes-vous Mme Bourget?

Madame Manon Bourget est pharmacienne-propriétaire associée à Familiprix et a 26 ans d’expérience dans le domaine pharmaceutique. Elle est originaire de Le Gardeur, mais réside présentement à L’Assomption depuis 1989.

L’enfance et les études primaires de Madame Bourget se sont passées à Le Gardeur et à Charlemagne. Ensuite, à l’adolescence, elle a étudié dans le programme de sciences naturelles au Collège Saint-Jean Vianney. Hésitant entre la médecine, la pharmacie et la médecine dentaire, elle a fini par choisir les études en pharmacie à l’Université Laval de Québec. Elle a donc étudié pendant quatre ans dans un domaine qui lui offrait l’opportunité de combiner ses passions et lui ouvrait plusieurs portes dans sa profession.

Après avoir terminé ses études universitaires, Mme Bourget a travaillé dans plusieurs pharmacies et a suivi son conjoint qui devait déménager pour son emploi à Drummondville. Finalement, elle est revenue dans la région et s’est associée à Familiprix, ce qui lui a donné la possibilité de devenir propriétaire avec une réelle indépendance. « J’ai toujours voulu être propriétaire de ma propre pharmacie », nous a-t-elle expliqué en mentionnant que la gestion l’intéressait beaucoup. Aujourd’hui, elle possède quatre pharmacies situées à Repentigny et à L’Assomption, toutes bien gérées et accueillantes.

« La ville me tient à cœur »

Mme Bourget adore sa ville. Elle l’aime pour sa beauté naturelle et culturelle, son côté plus familial et son accessibilité à de bonnes écoles. « L’Assomption est une belle banlieue calme, mais elle peut être aussi très animée », affirme la pharmacienne.

Manon Bourget tient à s’impliquer dans la communauté locale : « Nous avons développé une grande proximité avec nos patients, étant donné que nous proposons des solutions rapides qui évitent bien souvent l’attente à la clinique. »

L’implication de Manon Bourget est aussi marquée par ses visites et conférences régulières dans des résidences de personnes âgées et au centre d’allaitement de l’Assomption. Il faut dire qu’au départ, Mme Bourget était une pharmacienne pédiatrique. Cela a fait d’elle une personne-ressource estimée dans la région.

De plus, elle est engagée dans le comité de la préservation du patrimoine architectural de L’Assomption, notamment à l’église de L’Assomption et l’église de St-Gérard. Elle participe à l’organisation du fameux souper d’huîtres qui vise à amasser des fonds pour l’entretien de ce patrimoine religieux très important.

Mme Bourget fait preuve d’une grande générosité envers sa communauté

« J’aime venir en aide à toutes les générations, je trouve que ça en vaut vraiment la peine, parce que les gens nous redonnent tellement en retour!», affirme Mme Bourget. Sa pharmacie commandite de nombreux événements, entre autres le fameux Marché de Noël de L’Assomption. Au niveau sportif, la pharmacienne et son équipe ont commandité de nombreux évènements au fil des ans, dont le tournoi de soccer, l’école de ski alpin de Val Saint-Côme et même un jeune joueur de basket-ball rendu à l’université.

Dans le cadre du 300e anniversaire de L’Assomption, Mme Bourget est impliquée en tant qu’ambassadrice et elle et son équipe sont commanditaires de plusieurs événements.

Perfectionnisme, rigueur, écoute et ambition sont les traits de caractère nécessaires, selon Mme Bourget, pour bien faire le travail en pharmacie. Le pharmacien est la personne qui prend les décisions finales et veille à donner les bons médicaments à partir du portrait global du patient.

Mme Bourget admet qu’il n’est pas facile de démarrer une entreprise, mais en étant bien entourée et avec de la persévérance on y parvient! « C’est une question de passion et d’équilibre dans toutes les sphères de la vie! »

« Être empathique est à la fois un avantage et un désavantage dans mon métier. » En effet, il est important, selon Mme Bourget, de se mettre à la place de l’autre afin de bien l’aider. Cependant, il faut savoir poser des limites à l’empathie pour ne pas s’épuiser ou se nuire.

Au-delà de son métier de pharmacienne, Mme Bourget communique un message inspirant. Elle n’hésite pas à nous faire part d’une observation qui lui a permis de réussir dans la vie: « L’important n’est pas nécessairement de choisir un domaine dans lequel tu es bon, mais plutôt de privilégier quelque chose que tu aimes. Si tu aimes vraiment ce que tu fais, tu deviendras bon!» C’est avec un large sourire et une passion communicative que Manon Bourget nous laisse sur ces mots…