Philippe Richard, artiste-peintre

Daphnée Stellinga, Évelyne Ricard et Mathilde Janson

Philippe Richard, artiste-peintre - Daphnée Stellinga, Évelyne Ricard et Mathilde Janson


Philippe Richard a toujours su qu’il voulait faire carrière dans le domaine artistique. À l’âge de 12 ans, sa sœur le place sur la route de l’art visuel en lui offrant pour son anniversaire un livre sur les peintres impressionnistes. Pendant ses études au Collège de L’Assomption, grâce à ses cours d’arts plastiques, il a développé sa passion pour la peinture. Il poursuit ses études collégiales en Arts et lettres pour les finir ensuite à l’école des Beaux-Arts. De plus, le peintre est aussi un musicien et un chansonnier! En effet, il pratique la guitare d’accompagnement et la guitare classique. Sa carrière a commencé avec des chansons engagées, jouées dans des boîtes à chanson. Plus tard, il s’est concentré sur la peinture, sans laisser de côté son amour pour la musique. Dans sa jeunesse, il partait parfois dans la nature pour peindre une partie de la matinée. Aujourd’hui, il préfère le confort de son atelier où il peut être seul et laisser libre cours à sa créativité.

Ses inspirations

Comme tous les peintres reconnus, Philippe Richard a une façon d’œuvrer bien à lui. Il trouve son inspiration dans tout ce qui l’entoure, à L’Assomption d’abord mais aussi au cours de voyages à travers le monde, en Grèce ou en Provence en particulier où la lumière est tellement belle.

Il nous a confié qu’il a longtemps peint à l’aide d’un miroir derrière lui pour voir le tableau à l’envers et ainsi s’assurer qu’il ne faisait aucune erreur. Parfois, lorsqu’il se promène en voiture et qu’il regarde dans son rétroviseur, il voit des paysages qu’il n’a pas remarqués au premier coup d’œil et s’arrête aussitôt pour faire un croquis qu’il développera sur une toile par la suite.

Il peint autant des personnes que des paysages de toutes sortes. Ses toiles doivent absolument raconter une histoire. De plus, il a été grandement inspiré par le parcours de peintres réputés comme par exemple Van Gogh.

Aussi, le temps qu’il prend pour peindre une toile varie selon son humeur. Les matériaux qu’il privilégie sont variés, il utilisait l’acrylique, la gouache et l’aquarelle par le passé. Désormais, il opte pour la peinture à l’huile.

Ses projets

Monsieur Richard met fréquemment la ville de L’Assomption en scène dans ses toiles. Il a d’ailleurs participé à plusieurs projets collectifs qui la présentaient. Pensons à la publication d’un livre intitulé L'Assomption, au fil de l'eau et des passions, dans lequel il a publié des tableaux, créés spécialement pour ce projet.

Afin de valoriser ses toiles, il faisait des expositions ouvertes aux amateurs d’art. Parmi les propriétaires de ses tableaux, on compte la Ville de L’Assomption, le Collège de L’Assomption ainsi que des notables originaires d’un peu partout dans le monde, comme l’Ouest Canadien, les États-Unis ou la France.

Ses accomplissements

Étant donné son statut d’artiste réputé et le fait qu’il réside à L’Assomption depuis maintenant soixante-neuf ans, Philippe Richard a laissé de nombreuses traces dans sa municipalité natale. Il est bien fier d’avoir fait bâtir la toute première maison de son quartier, qui, à l’origine, appartenait au Collège de L’Assomption et servait de champs de pâturage pour les vaches de la ferme. Mais ce dont il est plus fier - il s’agit de la plus grande réalisation dans sa vie - c’est de ses enfants. À cause d’eux d’ailleurs, monsieur Richard a œuvré comme bénévole dans différentes associations sportives (soccer ou hockey) à titre d’entraîneur.

Le 300e de L’Assomption

Pour ce qui est du 300e de L’Assomption, Philippe Richard travaille à la tête d’une équipe au projet de remettre le Prix Pierre-Le Sueur à l’ordre du jour. Ce prix lui a été remis une première fois en 1992 et sera remis de nouveau au cours de l’année 2017 à des citoyens ou organismes qui ont réalisé des choses remarquables au service de la communauté. Il fait également partie d'un comité consultatif dans le cadre du 300e de la ville. Il présentera une exposition rétrospective de son oeuvre des quarante dernières années afin que les gens se rappellent du passé de la charmante ville.

Nous espérons que notre portrait vous a permis de découvrir la merveilleuse personnalité de Monsieur Richard et que vous ne manquerez pas la chance d’aller voir ses œuvres ou même d’aller le rencontrer lors de ses apparitions publiques. Rares sont les artistes d’ici dont le rayonnement est à la fois local, national et international!