Yvon Tousignant, ancien professeur et directeur du Cégep de L’Assomption

Sarah-Jane Hébert, Amélie Lachance, Audrey-Maude Lortie

Yvon Tousignant, ancien professeur et directeur du Cégep de L’Assomption - Sarah-Jane Hébert, Amélie Lachance, Audrey-Maude Lortie


La démarche pour obtenir l’intégrale de cosécante de xdx n’apparaît certainement pas à tout le monde comme un éclair de génie, mais pour Yvon Tousignant, la réponse est facile! Il a entre autres transmis sa passion pour les mathématiques au Collège privé de L’Assomption, dont il a par la suite été le directeur général. Il est également impliqué dans le Marché de Noël ainsi qu’au Théâtre Hector-Charland. Toutes ces réalisations font de lui un citoyen d’exception.

Formation académique

Natif de Trois-Rivières, Yvon Tousignant a étudié au séminaire Saint-Joseph pour ensuite poursuivre sa formation au sein de l’Université Laval, afin d’obtenir un baccalauréat en mathématiques. À la fin de son dernier semestre universitaire, il a souhaité enseigner au niveau collégial. À cet effet, il a alors envoyé de nombreuses demandes d’emploi à divers cégeps, dont le Collège de L’Assomption où il a eu l’opportunité de passer une entrevue. Malheureusement, il n’a pas obtenu le poste à ce moment-là.

Ses premières embauches ont été au cégep de Victoriaville, puis au collège Laflèche. Pendant cette période d’enseignement, il a été convoqué à une deuxième entrevue par le Collège privé de L’Assomption et suite à cette seconde tentative, à sa grande satisfaction, le poste lui a été attribué!

Carrière d’enseignant et de comptable

Comme enseignant et dans le but de transmettre sa passion pour les mathématiques à ses élèves, Yvon Tousignant leur rédigeait des notes de cours manuscrites. Ces notes pouvaient être lues et apprises par les élèves à la maison, donc cette approche pédagogique leur permettait d’étudier la matière de façon plus autonome. C’est durant une période de cinq ans que le jeune professeur a peaufiné ses notes de cours, finalement publiées en volume aux éditions Guérin.

Après une quinzaine d’années d’enseignement, toujours au Collège de L’Assomption, il s’est fait offrir la chance de travailler en comptabilité. N’ayant aucune connaissance dans ce domaine, il s’est inscrit aux HEC de Montréal afin d’obtenir d’abord un certificat en comptabilité et par la suite une maîtrise.

Yvon Tousignant a travaillé comme directeur des finances au Collège de L’Assomption durant une période de cinq ans (1987 à 1992).

Directeur du collégial

Toutefois, comme ce n’était pas une carrière qu’il désirait poursuivre jusqu’à sa retraite, il a postulé pour le poste de directeur au collégial lorsque celui-ci s’est ouvert. Ce nouvel emploi, qu’il a exercé pendant six ans, lui a permis «de revenir au collégial, de retrouver les gens et l’atmosphère [qu’il] aimai[t] parce que le collégial c’est vraiment [son] milieu de vie préféré».

Au cours de sa carrière en tant que directeur de cégep, il a assuré la délicate transition du privé au public au moment où le Collège de L’Assomption privé est devenu le Cégep régional de Lanaudière à L’Assomption, un collège public. Cette transition a permis au Collège secondaire privé de L’Assomption de devenir un établissement totalement indépendant du cégep voisin.

Pourquoi une telle transition? Lorsque l’institution était encore privée, les subventions du gouvernement ne suffisaient pas pour permettre l’agrandissement qui devenait pourtant nécessaire. Étant donné l’augmentation du nombre d’élèves inscrits au cégep, un projet de construction a débuté. La principale difficulté rencontrée durant cet agrandissement a été d’offrir les cours malgré les bruyants travaux en chantier. Le rôle d’Yvon Tousignant a alors été d’accommoder les enseignants et les élèves le plus promptement possible en leur assignant des locaux où la construction nuisait le moins. Plusieurs professeurs et anciens étudiants se souviennent encore des cours temporairement offerts dans l’ancien couvent de la congrégation de Notre-Dame, qui est ensuite devenu la Maison de la culture et la bibliothèque municipale Christian-Roy.

À la retraite

Maintenant à la retraite, Yvon Tousignant reste impliqué à titre de consultant pour le Cégep régional de Lanaudière et est également membre du Conseil d’administration du Théâtre Hector-Charland, dont il a d’ailleurs été président durant quatre ans de 2010 à 2014.

Auparavant, de novembre 2009 à août 2011, il a assuré l’intérim de la direction générale du Collège secondaire de L’Assomption. C’est durant cette période qu’il a fait la rencontre déterminante d’Agathe Sauriol et Émile Laporte, les fondateurs du Marché de Noël, un événement touristique d’envergure qui se tient chaque année devant le Collège de L’Assomption. Cela lui a permis de se joindre à leur conseil d’administration.

Grand bâtisseur du Cégep régional de Lanaudière à L’Assomption, Yvon Tousignant lui reste très attaché et lui souhaite un magistral essor dans la deuxième phase d’agrandissement en cours. Selon lui, la ville de L’Assomption peut aspirer à un développement moderne tout en conservant l’aspect et les valeurs d’un «petit village»… qui font son charme!